Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 10:17

DYO

CHAPUIS (1), DELAROCHE (1), DELORME (1), DUMONT (1), FRICAUD (1), GAYOT (2), PAGE (1), PAPILLON (1), RAJAUD (1), TURRET (1),


DYO

Histoire [modifier]

Armes de la maison de Dyo.
Armes de la maison de Dyo.
Armes des Damas.
Armes des Damas.

L'occupation du site remonte sans doute à l'époque carolingienne. Il est marqué par la maison de Dyo – dite aussi à partir d'une certaine époque « Palatin de Dyo », du nom d'une famille à laquelle cette maison s'était alliée –, famille noble de Bourgogne qui posséda plusieurs fiefs, notamment celui de Dyo en Mâconnais. Elle avait pour armes : « Fascé d'or et d'azur, à la bordure de gueules. ».

  • Fin du XIe siècle : le fief appartient à la maison de Dyo.
  • 1336 : suite au mariage de Guyot de Dyo avec Alix Palatin, les Dyo ajoutent à leur patronyme celui de Palatin (ils seront donc les « comtes Palatin de Dyo », et non des « comtes palatins de Dyo » comme il pourrait sembler).
  • Milieu du XVIIe siècle : par mariage, Marie-Élisabeth Palatin de Dyo apporte la seigneurie à Louis-Antoine-Hérard Damas d'Anlezy.
  • 1789 : Marie-Angélique de Gassion, veuve de Louis Damas d'Anlezy, en est propriétaire.
  • XVIIIe siècle : le château tombe en ruines.

Château de Dyo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Dyo - La tour-porche
Château de Dyo - La tour-porche

Le château de Dyo est situé sur la commune de Dyo en Saône-et-Loire, sur une butte, dans le village.

Vestiges du château de Dyo
Vestiges du château de Dyo







Sommaire

[masquer]

Description [modifier]

Château de Dyo - Les tours rondes
Château de Dyo - Les tours rondes

De la vaste enceinte ovale qui ceignait autrefois l'ensemble du sommet de la butte, il ne reste aujourd'hui que des pans de la partie méridionale, qui fut peut-être le château proprement dit. On distingue encore les bases des trois tours circulaires. À l'ouest se dresse une haute tour-porche de plan presque carré, percée de rares ouvertures et qui paraît avoir été bâtie au XIIIe siècle. Des maisons d'habitation et des granges – certaines étant fondées sur les bases des murailles – ainsi que des potagers occupent l'enceinte.

Le château, propriété privée, ne se visite pas.

Historique [modifier]

L'occupation du site paraît remonter à l'époque carolingienne.

  • Fin du XIe siècle : le fief appartient à la maison de Dyo (également orthographié « Dio »).
  • 1336 : suite au mariage de Guyot de Dyo avec Alix Palatin, les Dyo ajoutent à leur patronyme celui de Palatin.
  • Milieu du XVIIe siècle : par mariage, Marie-Élisabeth Palatin de Dyo apporte la seigneurie à Louis-Antoine-Hérard Damas d'Anlezy.
  • 1789 : Marie-Angélique de Gassion, veuve de Louis Damas d'Anlezy, en est propriétaire.
  • XVIIIe siècle : le château tombe en ruines.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : humeurs et passions
  •   humeurs et passions
  • : coups de coeur, coups de gueule, coups de blues
  • Contact

Recherche

Articles Récents