Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 20:41


Si j'ai parlé
De mon amour, c'est à l'eau lente
Qui m'écoute quand je me penche
sur elle ; si j'ai parlé
De mon amour, c'est au vent
Qui rit et chuchote entre les branches ;
Si j'ai parlé de mon amour, c'est à l'oiseau
Qui passe et chante
Avec le vent ;
Si j'ai parlé
C'est à l'écho.

Si j'ai aimé de grand amour,
Triste ou joyeux,
Ce sont tes yeux ;
Si j'ai aimé de grand amour,
Ce fut ta bouche grave et douce,
Ce fut ta bouche ;
Si j'ai aimé de grand amour,
Ce furent ta chair tiède et tes mains fraîches,
Et c'est ton ombre que je cherche.



Aimons donc, aimons donc ! de l'heure fugitive,
Hâtons-nous, jouissons !
L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rive ;
Il coule, et nous passons !


A. de Lamartine



D'un long baiser il a bu mon âme sur mes lèvres,
Comme le soleil absorbe la rosée.

Lord Jennyson

































Maurice Meterlinck

Il y a des choses
qu'on ne peut dire
qu'en embrassant...
Parce que les choses
les plus profondes et les plus pures
peut-être ne sortent pas de l'âme


L'empire de la caresse est pour les animaux
Je l'ai remis entre tes mains
Pour qu'ils n'en soient jamais privés
L'empire de la parole est pour les amoureux
Je m'y suis installé j'y suis seul je m'y ennuie
Que les rêveurs attendent à la porte
la bouche ouverte
Ils n'obtiendront jamais la vérité
La vérité une caresse par-ci par-là
et l'amertume
ils n'auront que les mots des miroirs
déformants
Dont ils ne sortiront jamais.

Paul Eluard

tant qu'un baiser ne les appelle.





Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : humeurs et passions
  •   humeurs et passions
  • : coups de coeur, coups de gueule, coups de blues
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Catégories