Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 17:45
ANZY LE DUC

NEVERS (3),

  • Eglise

Vue générale de l'église Vue intérieure de l'église Chapiteau de l'église


 

Bien que de dimensions modestes, la priorale d’Anzy-le-Duc d’un calcaire qui semble doré est parmi les plus merveilleuses églises romanes de la Bourgogne. L’édifice dont le haut clocher octogonal domine le petit village et le paysage paisible du Brionnais est l’une des haltes majeures sur la route des églises romanes de cette région très intéressante. L’église était celle d’un prieuré bénédictin dont les origines remontent au 9e siècle, dépendant de l’abbaye Saint-Martin-d’Autun. De cette époque Eglise d'Anzy (photo de www.terres-romanes.lu)lointaine subsiste une crypte intéressante du 10e ou début du 11e siècle sous le choeur. La priorale qui a été construite en plusieurs étapes pendant le 11e siècle a survécu les ravages et incendies qui ont subi le prieuré aux 14e, 16e et 17e siècles. Elle est exceptionelle par son architecture très originale ainsi que par ses sculptures d’une grande abondance. Les parties les plus anciennes sont le choeur et le transept du deuxième quart du 11e siècle, avec un plan très intéressant dit bénédictin: une abside centrale prolongée par une absidiole et entourée par quatre chapelles échelonnées s’ouvrant sur le transept et la travée du choeur. Cela forme un ensemble très harmonieux qui existait aussi non loin d’Anzy à l’ancienne abbatiale de Charlieu. La nef de l’église se compose de cinq travées flanquées de bas-côtés et peut être datée de la fin du 11e siècle. Elle est très remarquable par son élévation: c’est la plus ancienne des nefs à deux étages entièrement voûtées d’arêtes en Bourgogne, modèle qui sera rePlan de l'églisepris dans les environs au courant du 12e siècle, et plus loin, à la grande abbatiale de Vézelay et aux alentours d’Avallon. L’ensemble très harmonieux est completé par un magnifique clocher à trois étages octogonals décorés de baies géminées et de bandes lombardes surmontant la coupole du transept. C’est ensuite par les sculptures de premier importance que le visiteur sera enchanté. Les 40 chapiteaux de la nef forment un des plus anciennes ensembles de la Bourgogne datant du 11e siècle et montrant des scènes historiés admirables, des animaux fantastiques et des feuillages d’un bel effet. Les chapiteaux du choeur sont plus archaiques avec leurs lions et aigles. On remarque d’autres sculptures romanes aux modillons de la nef et aux bases des piliers. Mais c’est surtout par les portails que la sculpture d’Anzy est célèbre: trois portails du prieuré sont conservés dont deux sont encore en place actuellement. D’abord le portail ouest de l’église, des environs de l’an 1100, où le tympan montre un Christ en majesté entre deux anges entouré par les apôtres du linteau et par les Vieillards des chapiteaux et des voussures qui sont probablement un peu plus tardives. Dans l’enceinte du prieuré, près de la grande tour qui conserve encore ses baies romanes, se trouve un deuxième portail sculpté d’une facture plus tardive, où on admire l’Adoration des Mages et la tentation d’Adam et Eve sur le tympan, au-dessus du ciel et de l’enfer du Jugement Dernier. Il s'est inspiré probablement par le tympan d’Autun, et s'apparante au portail de Neuilly-en-Donjon. Enfin, un troisième portail qui compte parmis les plus réussis de la Bourgogne se trouve au musée Hiéron à Paray. Il s’agit du portail dit d’Arcy provenant de l’entrée principale du prieuré, où on trouve sur le tympan un autre Christ en gloire, et sur le linteau le scène unique de la Vierge-Mère allaitant l’enfant Jésus. Le dernier trésor de cette église très attachante est constitué par ses fresques du 12e siècle décorant l’abside et les absidioles. Ces peintures dégagées au 19e siècle montrent scènes de la vie de Saint-Jean-Baptiste et d'autres saints.
Le village possèdait autrefois également une église paroissiale romane dont le site est encore visible au cimetière.

 


 


 

 

Repost 0
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 17:44
ANTULLY

DUPART (1), MOLEY (1), RONDOT (1),




commune française, située dans le département de Saône-et-Loire et la région Bourgogne.Ses habitants sont appelés Pilavoines (m










Repost 0
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 17:44
 AMANZE

POLETTE (1), ROUILLET (1),
Repost 0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 19:18

Ce château du XVIIIe siècle est en partie l'œuvre de l'architecte Edme Verniquet. Au XIXe siècle, il fut ornementé de décors de Clodion (décors aquatiques). Il est agrémenté d'un petit théâtre privé dit à l'italienne, décoré par Cicéri et prisé tant par Offenbach que par Sarah Bernhardt. Sa bibliothèque circulaire d'inspiration néo-gothique est remarquable.

  • La construction comprend un corps principal de plan rectangulaire allongé flanqué aux deux angles de la façade Nord de grosses tours circulaires et, aux deux extrémités de la façade Sud, de courtes ailes en retour d'équerre.
  • Côté parc, précédé par un degré de six marches, l'avant-corps central de trois travées comporte un étage-attique qui équilibre celui des deux tours coiffées de bulbes surmontés de lanternons. Cet avant-corps comporte, au rez-de-chaussée, six colonnes à chapiteaux ioniques, à l'étage, six colonnes à chapiteaux composites et à l'étage-attique, des pilastres à chapiteaux corinthiens altérés, le tout étant couronné de trophées. Les balcons sont constitués d'un entablement composite légèrement incurvé au centre et d'appuis-corps en fer forgé.
  • Côté Sud, la façade est animée par un avant-corps central à peine saillant couronné d'un fronton triangulaire très bas dont le tympan est sculpté d'armoiries.
  • Le grand vestibule d'entrée, dallé de marbre noir et blanc, est décoré de bas-reliefs représentant des divinités aquatiques et de bancs de pierre reposant sur des pattes de lion. Les salons ont des boiseries de style Louis XIV. Dans l'un des tours, une bibliothèque de style troubadour, avec des boiseries en loupe d'orme et une cheminée en marbre, a été aménagée vers 1825. Le théâtre possède un plafond circulaire dont le décor fait alterner candélabres, guirlandes de fleurs, instruments de musique, angelots et monstres ailés portant des armoiries, dont le balcon blanc et or est également pourvu.
  • Une large allée, entre deux parterres de gazon ponctués de buis taillés, sépare la façade Sud de la grille d'entrée. Un vaste parc à l'anglaise de 35 hectares, un jardin à la française et une serre datant du XIXe siècle ainsi qu'un étang de 5 hectares complètent l'ensemble.

Le château (MH) est une propriété privée. Il est ouvert au public.

Historique [modifier]

Le château fut successivement la demeure des familles de Digoine, de Damas, de Reclesne, de La Coste Messelière et Moreton de Chabrillan.

  • Xe siècle : le famille de Digoine bâtit une maison forte sur une motte et la dote d'une grant tour
  • fin du XIIIe siècle : le fief échappe à la vassalité du comte de Clermont, seigneur de Charolles
  • 1481 : Chrétien de Digoine, dernier représentant mâle de cette famille à posséder le château, est décapité pour avoir pris le parti de Marie de Bourgogne; sa fille unique, Anne de Digoine, porte tous ses biens à Jean de Damas de Marcilly, qu'elle avait épousé en 1472
  • 1700: après les Damas, le domaine est vendu par décret à François de Reclesne
  • 1709 : après avoir rasé la vieille forteresse, le fils du précédent, Claude-Éléonore de Reclesne entreprend la construction d'un nouveau château
  • 1770 : achèvement de la construction par la fille du précédent, Jacqueline-Éléonore de Reclesne, épouse de Louis Frottier de la Coste-Messelière
  • époque révolutionnnaire: leur héritière, Marie-Élisabeth, n'émigre pas et transmet par mariage le patrimoine familial à Jacques-Henri-César de Moreton-Chabrillan, à qui on doit une partie du décor intérieur et des aménagements extérieurs
  • 1908 : Philibert le Borgne, baron d'Ideville, lointain cousin du dernier des Chabrillan qui était mort célibataire et dont il avait pris la suite, disparaît sans héritier direct
  • 1909 : vente du domaine à Pierre de Croix
  • XXe siècle : celui-ci entreprend une vaste campagne de restauration avec l'aide de sa femme, Denyse du Chastel de La Howarderie
  • époque moderne : le château est toujours la propriété de la famille de Croix
chateau_nord_gd_web.jpg

chateau_sud_gd_web.jpg
Repost 0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 17:50




CHAMBARD (1), FERRET (1), JACQUET (1), JUILLARD (1), MAILLET (10), POINT (1), SEIGNEURET (7),














solu2.jpg


solu3.jpg


solu7.jpg





























































































































lundi 29 décembre 2008 - Solutre-pouilly

solutré-POUILLY-VERGISSON
SMGS : inauguration du nouveau parking

Après de longs mois d'études et les multiples travaux nécessaires pour modifier le grand site de la roche de Solutré, le parking est finalement terminé et opérationnel.
Avec soixante places au pied du site et cent quarante autres plus loin, le site est désormais prêt pour accueillir les milliers de touristes qui viennent visiter le haut lieu de la préhistoire. Aussi, dernièrement avait lieu l'inauguration du parking en présence des différents représentants des financeurs du projet, tels que la Camval, la Diren (direction régionale de l'environnement), le Conseil régional et l'Union européenne. La présidente du Syndicat mixte de valorisation du grand site (SMGS) Annie Besson, le vice-président du Conseil général Pierre Martinerie et le président de la Camval Claude Patard ont découpé ensemble le ruban qui symbolise l'inauguration du parking devant les élus locaux et les parlementaires associatifs. D'un coût global d'environ 915 000 euros, le parking est la concrétisation d'un projet qui s'avérait nécessaire et dont chacun en saluait la réussite, malgré les nombreuses contraintes que la réglementation imposait lors de sa réalisation.
Désormais l'activité touristique pourra se développer davantage sans nuire à l'environnement du site situé en zone Natura 2000.





Repost 0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 17:46


verg2.jpg



























solu5-copie-1.jpg

Repost 0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 17:46


HalteLouhansPlaceDesPonts.jpg
Repost 0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 17:45

ALEXANDRE (4), BASIN dit Bertilloz (2), BERNOUX (2), BERTILLOZ (2), BESSARD (8), BOUDIER (1), BOULLY (6), CLERC BEAUJEAN (1), CUROZ (3), DEVEL (1), DIDIER (1), DONGUY (1), DORY (1), DOTHAL (1), FAVIER (1), FINET (2), FONTANEY (1), GIRARD (1), GUDEFIN (3), JAILLET (2), JOLY (1), MATHY (1), MOYNE (2), PRECIAT (4), PRESSIAT (4), RONGET (1), VAIRET (1), VOISIN (1),

GareMontpont.jpg
Repost 0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 17:44
BARDET (1), BEFY (7), BESSARD (1), BOUDIER (9), BUE (2), BUET (1), CHATELAINE (1), CRETIN (2), CUREAU (10), DOUDET (2), FONTANAY (1), GIROUD (1), GRANDJANET (1), GROS (5), GUDEFIN (2), GUILLOT (1), MAZIER (1), MAZOYER (3), MAZOYER BAZARD (2), MAZOYER PICHOT (1), MAZUE (1), MOYNE (2), NICOL (1), PARRENIN (1), ROBIN (1), VANDROT (1), VANDROUX (3), VIALET (2),



GareMenetreuil.jpg
Repost 0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 17:43


GareLacrost.jpg
Repost 0

Présentation

  • : humeurs et passions
  •   humeurs et passions
  • : coups de coeur, coups de gueule, coups de blues
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Catégories