Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 17:40
BERNOUX (1), CHAPUIS (1), JANIN (1), MAZOYER BAZARD (1), PELLETIER (1), PERRET (1), PRECIAT (2), PROTHET (1), RESNE (2), VIALET (1), VOLATIER (3),

GareBrienne.jpg
BRIENNE

Au cSur de la Bresse Bourguignonne, Brienne ne faillit pas à la tradition du pays de Bresse qui a acquis sa renommée à grâce à l'élevage du poulet.

Vous découvrirez un charmant village avec son église paroissiale dont l'origine remonte au XIIème siècle. C'est en 1884 qu'il est officiellement question de restaurer l'église. La Borne Colonne est située à la bifurcation Bourg en Bresse/Louhans, placée vers 1770 et sur laquelle figurent encore les mesures de l'époque. Au hasard de votre promenade vous rencontrerez de nombreuses fermes et maisons bressanes anciennes.

Depuis Brienne vous pouvez regagner le chemin de halage longeant la Seille et rejoindre ainsi Ratenelle ou Cuisery, jouissant au passage de belles vues sur la Seille et sur Cuisery notamment depuis l'écluse.

A proximité de l'aire naturelle de camping de Brienne, vous retrouverez également un chemin de halage qui pourra vous conduire jusqu'au camping de Rancy.

L'origine de l'église de Brienne remonte au XIIème siècle. En 1365, le vénérable Messire Pierre Morlet est le 1er curé, mais l'église n'est consacrée officiellement qu'en 1443, par Monseigneur Amédée de Talange, archevêque de Lyon. A cette époque, Guillaume Pasqual est curé depuis 1434. C'est en 1884 qu'il est officiellement question de restaurer l'église en l'agrandissant, et de refaire d'urgence le chSur alors délabré.


BRIEN.jpg

Repost 0
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 18:01
BADEY (6), BILLY (10), BOISSON (1), BONNARDOT (2), BROUX (1), BRUSSON (1), BUE (1), CADOT (1), CASSEVILLE (2), CATIN (4), CHANTEREAU (1), CHARDON (3), CHETEAU (1), CHEVILLARD (2), CONRY (1), CORCELLE (1), CORLIN (2), COULON (2), CUROT (1), DAMAS (3), DIOT (6), DODU (1), DOMY (18), DUBUISSON (1), DUGRIVEL (1), FATET (3), FONTAINE (16), GALLAND (2), GALOPIN (1), GRAVALON (2), GROS (1), GUYONNET (1), GUYOT (3), HUON (1), JANNIAUX (3), JEANNEAU (4), JEANNIAUX (11), LACHAULT (3), LACHAUX (92), LASOUGE (1), LAURENT (1), LECUELLE (5), MAGNIEN (5), MARCEAU (1), MARCEAUX (1), MARECHAL (11), MAROT (1), MATHEY (3), MOLARD (2), PARISET (4), PARIZET (1), PELLETIER (2), PERET (1), PERRET (1), PEUT (3), PIPONNIER (8), PONT (1), RAVAT (8), RICHY (2), TERRIER (6),

SIMANDRE



 Simandre, vous aurez le loisir d'admirer de nombreux monuments au cours de votre périple. L'église datant du XIIème siècle possède une abside du XVIème siècle et un clocher couvert avec des pierres de lave plates, cette église aurait été construite avec des pierres provenant du passage d'une ancienne voie romaine. A voir également le lavoir des Eschenaults (1900) et la halle aux grains de 1885 (Grenette).

A partir du bourg, un premier itinéraire vous conduira au charmant petit hameau de Letrey, où vous découvrirez le "moulin du Roi" et son étang. Celui-ci était, au XVème siècle propriété de la châtellenie de Cuisery et fournissait beaucoup de poissons au châtelain, représentant du Roi de France. L'étang alimentait aussi le moulin, d'où le nom actuel du lieu "Moulin du Roi". A voir également à Letrey la Fontaine d'Alnau. Le second itinéraire qui vous est proposé vous conduira, quant à lui, jusqu'à la Cathenière, site agréable pour faire une halte. Auparavant, vous traverserez le hameau de Raimbos à partir duquel vous pouvez rejoindre Ormes et le barrage-écluse par les bords de Saône, site naturel remarquable. Sur le chemin du retour, vous traverserez ensuite le hameau des Bondes (étang et moulin). En ce hameau passait la limite de l'influence des climats méridional et septentrional sur la pente des toits des maisons. Aujourd'hui encore on voit pour moitié, des toitures à tuiles plates et à tuiles creuses.

Repost 0
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 18:00
ROMENAY

Notre commune est un petit bourg rural dont l'origine se perd dans la nuit des temps.

Romenay (Romanacum en latin) serait certainement d'origine romaine. L'acte le plus ancien où figure Romenay est la donation faite par le Roy Burgonde Gondran, petit-fils de Clovis à l'église Saint-Vincent de Macon, lieu de résidence de l'évêque de l'époque qui était un certain Nizier canonisé par la suite. Une rue porte son nom à Macon. Depuis cette époque lointaine, la paroisse de Romenay appartenait donc aux évêques de Macon, seigneurs de Romenay, le dernier en date est Monseigneur Moreau qui fût destitué pendant la période révolutionnaire de 1789 à 1794. Un magnifique tableau de Monseigneur Moreau est visible au musée des Ursulines à Macon. L'actuelle mairie est installée dans l'ancien château de l'évêque. La cour de l'école est également une partie du clos du château de l'évêque, baron de Romenay, qui s'étendait jusqu'à l'actuelle route départementale 975.

Le Romenay d'aujourd'hui a suivi l'évolution de toute la Bresse d'une manière générale, c'est à dire que les petites exploitations agricoles ont disparues. Les exploitants actuels élèvent des bovins de race charolaise, qui sont primés à la foire de Pâques, une des plus importantes de la région. Pour les fêtes de Pentecôtes, le Comité des fêtes organise la "Fête du Poulet de Bresse" qui attire de nombreux visiteurs tant pour déguster le poulet rôti à la broche, que pour assister au spectacle de variétés qui anime l'après midi.

L'associations, "Les Amis du Vieux Romenay" gèrent deux étangs à la Chagne et à Moiziat pour le plaisir des pêcheurs et des promeneurs.

L'église du XIIème siècle borde la rue du Colonel Pagand, rue ancienne avec des maisons en pans de bois et deux portes d'entrée : la porte d'Occident et la porte d'Orient, cette dernière étant la propriété des Amis du Vieux Romenay.

Il faut dire que Romenay, située à la limite de la Bresse Savoyarde et de la Bresse Bourguignonne, possède plusieurs élevages de volailles de Bresse, volailles élevées suivant les normes en vigueur qui en font sa renommée. Romenay reste une petite commune rurale qui en 1937 a été classée village rural de France et où il fait bon vivre et se promener.

Repost 0
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 17:58
DUGRIVEL (3), MARECHAL (2), MEREL (2), PY (1)BIEVRE POULALIER (1),

RATENELLE

Situé au bord de la Seille dont il domine la prairie, Ratenelle est un village de caractère marqué par la présence de bâtisses remarquables. Ainsi, par exemple, s’opposent autour d’une même cour parfois de belles constructions aux élégantes façades XVIIIème siècle flanquées d’un pigeonnier et les communs ou la basse cour à pan de bois. A l’écart du bourg, votre promenade vous conduira à la réserve Naturelle de la Truchère où, sur une petite surface, s’offrent à vous trois milieux naturels remarquables et très différents : l’étang Fouget, la Tourbière et les dunes de sable. Le sentier de découverte (pilotis, observatoire, panneaux pédagogiques d’informations, …) où les visites guidées vous permettront d’aller à la rencontre d’une faune et d’une flore, riches et variées dont plusieurs espèces sont protégées (fritillaires pintades, tulipes renversées, canards chipeaux, hérons bihoreaux, … )

Sur votre itinéraire, vous découvrirez également la prairie des bords de Seille. Ce sont les crues qui déterminent l’originalité de la Basse Seille, non seulement parce que l’eau se répand sur les terres, mais surtout parce que sa présence conditionne depuis longtemps le rythme des prairies agricoles. Le paysage ainsi créé est composé de grandes prairies de fauche aux richesses biologiques remarquables encore sauvegardées.

Depuis le pont de Seille, l’itinéraire de liaison vers Romenay vous donnera l’occasion de découvrir "le site des Charmes", protégé et classé Monument Historique par arrêté ministériel en 1978. D’une longueur de 2 km, le sentier de découverte prend son départ à l’aire de pique-nique et de jeux spécialement aménagée pour votre accueil. Il vous guidera sur les pas du Petit Prince de Saint-Exupéry, pour vous faire découvrir, au moyen de panneaux d’informations, la flore, la faune et les activités humaines présentes sur le site.

Repost 0
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 17:57
BARDET (1), BERNARD (1), CHATELAINE (3), CHOVET (3), CLERC (1), COULON (12), CUROT (2), DESGRANGES (1), FRERE (1), GALLAND (1), GOYARD (5), GRANDJANNET (1), GRAVALON (2), GROS (6), GUYARD (1), JEANDOT (1), JEANNIN (1), LECUELLE (2), MOINE (1), PELLETIER (1), PERE (2), PRECIAT (1), PROST (1), VOLATIER (6),

RANCY

Etabli dans le bocage bressan, le village de Rancy outre son ancienne chapelle, tire sa particularité de son artisanat d art. C est en effet par son activité de fabrication de chaises que Rancy a su se distinguer. Il est difficile de savoir à quand remonte cette activité. Les nombreux bois, la présence de laîche (herbe des prairies humides), les étangs et la culture du seigle pouvant fournir la paille, ont favorisé son développement dans la région. Il semble que depuis le XIXème siècle, la fabrique de sièges était une activité d appoint pour les agriculteurs. Certains d entre eux devinrent ensuite de petits artisans. Aujourd hui, l activité occupe de nombreux ateliers de menuiserie et d ébénisterie et Rancy, est devenu le deuxième producteur français de chaises paillées. Le village accueille aussi une antenne de l écomusée de la Bresse Bourguignonne situé à Pierre de Bresse, présentant l évolution et les différentes étapes de la fabrication des chaises, depuis le travail du bois jusqu à l empaillage.

Mais ce petit coin de la Bresse Bourguignonne saura également vous séduire par la tranquillité de ses paysages naturels, comme les bords de Seille, merveilleusement préservés. Ainsi, en suivant le parcours proposé qui emprunte en partie le chemin de halage, vous apprécierez cet espace de détente et de loisirs où se côtoient campeurs, pêcheurs, plaisanciers et promeneurs.

Repost 0
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 17:57
ANTOINET (1), AUGIER (2), BADEY (3), BAUDOT (1), CHANTEREAU (1), CHETEAU (8), CRESTIN (1), CRETIN (2), GROS (7), GUYONNET (1), LACHAUX (1), MARCEAUX (1), MORANT (1), PARIZET (1), PERNOT (1), RAVAT (2), RONSARD (3),


ORMES

Ormes occupe une position privilégiée en bordure de Saône et accueille les visiteurs avec un plaisir non feint car elle aime à raconter son histoire. Si le territoire de la commune fut vraisemblablement occupé dès la période paléolithique, il le fut sans aucun doute à l’époque gallo-romaine, comme en témoignent les traces de voies romaines, d'un ancien atelier de potier aux Taillet et d'une villa, à Vanoise. Le village s’appelait autrefois Ulmus, et d’ancienne baronnie de Tenarre, il devint marquisat de Vergennes, frère du ministre de Louis XVI. En flânant, vous pourrez encore voir la Motte féodale de l’ancien château et de vieux moulins à eau qui feront rêver les nostalgiques du passé.

Les pâturages et les champs forment une belle mosaïque colorée que ne manqueront pas d’apprécier les amateurs de vraie nature. Mais l’itinéraire proposé vous emmènera surtout à la découverte de la Saône et de sa prairie inondable. Ce milieu naturel accueille une faune et une flore à la fois riches et fragiles. L’eau qui s’étale lors des crues annuelles fertilise les sols et garantit la survie d’espèces liées aux zones inondables. Cette prairie accueille ainsi la plus importante population de courlis cendrés et les derniers couples de râles de genêts. Vous pourrez également y découvrir la fritillaire pintade, espèce végétale peu répandue. Vous apprécierez la beauté et le calme de ce site naturel, lieu tout indiqué pour une halte, un pique-nique ou encore une partie de pêche.

Repost 0
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 17:54
LOISY

Loisy ne cesse de surprendre par la richesse de son patrimoine : les halles sous lesquelles le seigneur rendait jadis la justice, l’église construite par les moines de Cluny dès le IXème siècle, le château édifié au XIIème siècle et partiellement reconstruit fin XVIIème siècle. Loisy est sans doute l’une des plus anciennes communes du canton de Cuisery, comme en témoignent les tumulus. Vous découvrirez plus largement la culture bressane au travers d’éléments typiques de son patrimoine, tels que les maisons à colombages,les calvaires,  

les moulins (Plainchamp et Chervet) et la ferme traditionnelle de la Grange Gaule, très ancienne et privée. Ces bâtiments de ferme importants n’ont sans doute pas dévoilé tout leur passé. En 1630, dans l’inventaire, après le décès de Gaspard de Gaule de Plainchamp (branche bourguignonne des ancêtres du Général de Gaulle), on trouve une maison d’habitation à Plainchamp et la Maison du Grangier : La Grange Gaule.

Dominant la Seille Loisy offre également de beaux paysages. Ainsi, à proximité de l’église s’ouvre un agréable point de vue sur la Bresse et les prairies des bords de Seille en contrebas. Elles offrent une diversité de milieux constituant un refuge pour de nombreux oiseaux. Cette faune ainsi que la flore font l’objet d’une protection particulière (zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique : ZNIEF.

Repost 0
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 17:53
BAZARD (1), BUE (1), FAVIER (1), GAILLARD (1), GUY (1), HUMBERT (1), JOLY (1), JUILLARD (1), LOUCHE (1), MAZOYER BAZARD (4), REINE (2), RESNE (1), VANDROUX (4), VEAU (1),


LA GENETE

Installé dans le bocage bressan, au confluent de la Seille et de la Sâne, le village de la Genête a su mettre en valeur son patrimoine naturel et historique. Au bourg, l église ouverte tous les jours au public renferme plusieurs statues intéressantes pour l histoire locale, dont certaines sont classées Monument Historique (Un groupe d origine avec la Vierge à l enfant Jésus en pierre, du XVème siècle et deux anges; Sainte-Catherine en pierre, du XVème siècle ;Saint Théodore; Pietà en pierre du XVIème sièce ; Pierre tombale de Jeanne E. XVIIème siècle).

Au bourg, la Tour Jérusalem, maison de la commanderie de Saint Jean de Jérusalem, et rénovée avec goût, abrite la salle d animation de la commune, alors qu un peu plus à l écart, le hameau de Villeneuve vous laissera découvrir son château et son moulin.

Mais l itinéraire qui vous est proposé vous emmènera surtout à la découverte du Domaine des Druides, véritable havre de paix. Pour un pique-nique, une partie de pêche ou un moment de détente, vous apprécierez le calme de ce site naturel aménagé. Au fil de votre promenade vous partirez admirer la faune et la flore des sous-bois environnants.

Repost 0
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 17:52
HUILLY

La Seille est une des plus belles rivières navigables de France. Sur les collines bordant son cours, se dressent de nombreux châteaux. C est tout d abord un milieu naturel dont la faune est particulièrement riche. La rivière est fréquemment bordée de roselières. Avec un peu de curiosité et de patience, peut-être aurez-vous la chance d y observer les hérons bihoreaux, des courlis ou encore des barges.

Dans le hameau de Molaise se situe le Moulin de la Folie, belle reconstruction du XVIIIème siècle et qui était une dépendance du château de Molaise actuellement domaine privé. On l aperçoit depuis la route. Plus loin, un calvaire rappelle l assassinat en 1793 du curé de l église qui habitait alors la ferme située à proximité, devenue "ferme de la Cure"

Repost 0
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 17:52

AUGEAS (1), AUGIER (1), BAGUE (1), BALAY (1), BARDEY (1), BASTONNARD (1), BERNARD (2), BERNIZET (1), BIEVRE POULALIER (1), DIOT (2), DOUDET (1), LAURENT (2), PELLETIER (1), RAVAT (1), RAVEL CHAPUIS (2),


Cuisery

Cuisery est le chef lieu de canton. La ville est probablement d'implantation celtique puis villa gallo romaine, Cuisery devint le siège d'une Châtellenie Royale au XIIème siècle.

Autour du vieux bourg médiéval qui a gardé ses mêmes rues, s'est développée la ville actuelle prospère et paisible. Cuisery, avec son passé chargé d'histoire, offre ses trésors naturels et sa vie paisible à tous ceux qui veulent s'écarter des servitudes de la vie moderne

Le bourg de Cuisery occupe une situation privilégiée, sur un promontoire dominant la Seille et la plaine de la Bresse, offrant ainsi un large panorama jusqu'au Jura. Au Moyen-âge, Cuisery était le siège d'une châtellenie comprenant une trentaine de villages du domaine des Sires de Bâgé. La ville s'est développée autour du bourg d'origine médiévale. Elle a gardé le même tracé de rues et de ruelles jusqu'aux XV et XVIème siècles, il en subsiste de nombreuses traces à découvrir au cours de votre promenade.

La Chapelle Saint Pierre est classée monument historique, il n'en reste que le chSur, elle est située dans le quartier ancien, sur une petite place desservie par des ruelles dont la disposition constitue un exemple intéressant d'urbanisme du Moyen-âge. L'église Notre-Dame édifiée quant à elle au bord du promontoire dominant la plaine de la Bresse, renferme un magnifique triptyque et une remarquable collection de tableaux des écoles Italienne, Flamande et Française.

A voir également, le Porche Renaissance et son portail de bois sculpté. Située à côté de l'église Notre-Dame, la Vieille Tour est tout ce qu'il subsiste de l'ancien château féodal. En quittant le bourg, votre itinéraire vous fera découvrir les bords de Seille particulièrement appréciés des pêcheurs et plaisanciers, et où une halte nautique et un camping ont été aménagés. Les amateurs d'ornithologie et de plantes rares trouveront de nombreuses espèces d'oiseaux ainsi qu'une flore variée à l'étang Gannay

Repost 0

Présentation

  • : humeurs et passions
  •   humeurs et passions
  • : coups de coeur, coups de gueule, coups de blues
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Catégories