Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 11:06

 

 

 

 

Autrefois : Verrières-sous-Glaine, (Vitriaria villa, Vitriarix, Verrerix, Ecclesiam Verreria), cette paroisse qui dépendait de l'archiprêtré d'Autun, avant la Révolution, remonte au moins au IXe siècle. Charles-le-Chauve, à la prière de Boson, maire du palais, l'a donna en 877, à la ville de Verrières. Au temps de la féodalité, le village de Verrières était le siège d'une puissante châtellenie, dont le ressort s'étendait, sur toute la paroisse et sur celles de Saint-Léger-sous-Beuvray, de Saint-Prix, de Glux, de La Comelle, d'Etang, de Laisy, pour les parties situées en deçà de l'Arroux. Haute, moyenne et basse justice s'exerçait au chef-lieu par un châtelain, un procureur du roi, ou un greffier, jugeant sur toutes sortes de causes, même de mutilations ou de mort, sauf appel. Personne à l'exception des vassaux, qui en avaient reçu pouvoir et permission ne pouvait chasser dans les forêts du seigneur, sous peine de se voir affliger une amende arbitraire. De même pour la pêche. Il lui était dû un péage sur les chemins à Leschenault, à la Croix-de-Rebourg, à Montchaumey, aux Chaizes, à Verrières, à Saint-Léger-sous-Beuvray, à La Comelle, ainsi qu'à La Fontaine-de-la-Mer, ou Chazelles ; des droits sur les animaux amenés aux deux foires de Verrières et celle de Saint-Léger ; le droit d'indire dans les quatre cas ordinaires, de banvin pendant le mois d'août. Interdiction était faite aux justiciables de s'assembler au son de la cloche et de jeter des impôts sur eux-mêmes, sans la permission du seigneur sous peine d'amende arbitraire, tout comme de tuer, abattre aucune bête pour la boucherie, sans qu'elle fût visitée au préalable, par les officiers du seigneur ; la langue lui était due, à peine de 65 sous pour les contrevenants. Le château de cette antique seigneurie occupait la pointe des rochers qui s'élèvent à l'ouest de Verrières.

En 1328, Guillaume de Montholon, fait aveu et dénombrement à l'abbé de l'abbaye de Saint-Martin d'Autun, pour différentes possessions à Sommant, Verrières, Reclesne et Tavernay.

Repost 0
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 10:48

Saint-Racho fait partie du Brionnais. La plus proche grande ville est Lyon, à environ 66 km au sud-est à vol d'oiseau.

Le mont Dun, ancien siège de la citadelle de Dun, culmine à 708 m d'altitude

L'ancienne communauté était appelée Dun. Elle était bâtie autour de la citadelle de Dun, sur le mont Dun, avant que l’armée de Philippe Auguste ne détruise citadelle et village en 1181. Les ruines en sont encore visibles dans le bois.

http://www.joannadedun.com/french/accueil.htm

http://pjpmartin.free.fr/site/brionnais.htm

 

Repost 0
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 08:10

 

Repost 0
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 12:52

Le lavoir de Cortiambles est un lavoir à impluvium situé sur la commune de Givry, construit en 1829 par l'architecte bourguignon Zolla et l'entrepreneur François Berthelot[1].

Repost 0
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 12:46

 

Repost 0
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 12:43

 

Repost 0
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 12:41

 

Repost 0
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 12:36

 

Repost 0
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 12:31
Repost 0
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 12:29

hameau de CHARDONNAY

  • Manoir (XIIe siècle) ancienne dîme des moines de Cluny, au lieu-dit « Champvent ».
  • Lavoir dont l'origine remonterait au début du XVIIe siècle.
  • La cave coopérative vinicole de Chardonnay a fusionné en 1994 avec celle, voisine, de Lugny ; elle est spécialisée dans l'élaboration des crémants de Bourgogne commercialisés par la cave de Lugny.
  • La Pierre de Matafin (pierre néolithique classée monument historique).
Repost 0

Présentation

  • : humeurs et passions
  •   humeurs et passions
  • : coups de coeur, coups de gueule, coups de blues
  • Contact

Recherche

Articles Récents